Ce que sont ces cercles de femmes

Ce que permettent les cercles de femmes
Un chemin qui est une invitation à

  • Eveiller notre « femme sauvage », « celle qui sait » en nous, afin de trouver notre place en tant que fille, femme, mère, grand-mère et devenir actrice et auteur de notre vie.
  • Donner de plus en plus part au sacré dans notre vie, estompant progressivement les coupures entre ces espaces privilégiés et notre quotidien.
  • Rétablir et témoigner de notre lien au vivant, aux cycles lunaires…
  • Se relier et honorer notre Mère Terre, les quatre fondements de vie, « Grand-Mère Lune »…
  • Favoriser l’expansion de la toile qui se tisse en sororité et à travers les différentes actions dans le sacré
    « Pour une prière en action ! ».
  • Œuvrer pour et avec les générations futures, à commencer par … nos propres enfants

 

Redonner vie aux rites et espaces sacrés pour femmes : ce qu’ils peuvent contenir

  • Moonlodge


Chez certains peuples amérindiens, la femme, au moment de ses lunes*  se retire dans un espace sacré conçu à cet effet la MOONLODGE. Ceci, non pas parce qu’elle est considérée comme « impure » mais bien parce que, pendant ce temps privilégié où elle est en forte connexion avec le Monde des Esprits et Mère-Terre, elle est invitée à se recueillir en prières ; à se relier à ces autres Plans pour en exprimer Message et Puissance. Dans cet espace sacré, qui doit être construit par des femmes pour des femmes, celles-ci offrent leur sang lunaire en nourriture à la Mère-Terre. Il s’agit donc bien d’un moment propice pour reconnecter avec l’expression de sa dimension de femme sacrée et ce dans un espace privilégié et sacré.
La moonlodge est aussi un lieu de rencontres et de partages pour les femmes. Les hommes n’y pénètrent pas. C’est un lieu propice aux paroles d’intimité, de confidence, à l’entraide et à l’écoute qui évitent tout sentiment d’isolement que bien des femmes dans nos sociétés « dites modernes » traversent parfois. Des enseignements y sont aussi transmis, partagés.
Ainsi, cela peut être aussi un lieu d’initiation ou de « rite de passage » pour les jeunes filles.
* lunes plutôt que règles (ou d’autres termes, pire encore) est une dénomination respectueuse qui rappelle le lien sacré et naturel de la femme avec les rythmes lunaires.

  • « Bâton de lunes« 


Autre symbole sacré, porteur de symboles représentatifs de la vie d’une femme, de ses potentiels, de ses épreuves traversées et transformées en enseignements. Sa réalisation permet à chacune de porter un autre regard sur ses expériences difficiles, d’expérimenter et traverser ce processus de réelle transformation énergétique et intérieure. Il invite chaque femme à ne jamais oublier l’inscription biologique du rythme dans son corps des  » cycles de lunes  » et à lui redonner tout son sens sacré…. Ce bâton est en perpétuelle évolution comme sa créatrice.

  • « Bouclier médecine« 

Cet objet de pouvoir, réalisable tout autant par un homme que par une femme, prend forme au cours d’un processus de conscientisation et devient une forme « matérialisée à l’extérieur de soi » de son pouvoir personnel.

  • Pèlerinage initiatique

pélerinage eau 2010 - bénédiction des eaux

Une expérience qui peut être vécue entre femmes,  ou dans la mixité.
En 2010, nous avons fait un pèlerinage de l’eau de Toulouse à Saint Jacques de Compostelle. Nous avons mêlé les eaux de la Source de St Jacques avec celles de la Sainte Baume – et celle de la méditerranée avec celle de l’atlantique. De retour, une cérémonie fut célébrée au Seuil de Naurouze où toutes les eaux recueillies furent offertes et mêlées, pour la guérison du sang de notre Terre-Mère.
Depuis, chaque année, aux rassemblements des Saintes Maries de la Mer, des eaux me sont apportées par les femmes. j’en ai reçu d’autres continents et nous les activons pour les offrir à la mer : « des perles de guérison pour le féminin de chacune et chacun ! ».
Voir la liste aujourd’hui de ces EAUX UNIVERSELLES, dont je suis Gardienne.